lx basilique 500 remaniee

Vue aérienne de la basilique Sainte-Thérèse de Lisieux

(225 x 230 mm)

 

Elle est là, seule, et puissamment ancrée sur la colline surplombant la gare. Elle domine le paysage en véritable place forte, on devine bien que tout est là pour laisser monter vers elle les processions et les longs cortèges.         Construite à partir de 1927 pour répondre à une foule de pèlerins de plus en plus forte venue prier la sainte lexovienne, la basilique fut édifiée essentiellement grâce aux donations venues du monde entier. Son intérieur fut pensé pour que le regard des fidèles ne soit gêné par aucun pilier au cours des cérémonies.

Déjà bien avancés en 1939, les travaux sont ralentis pendant l'Occupation. C'est la présence des cloîtres - et leur clocheton - surmontant les deux galeries de part et d'autre de la façade, qui nous permet de supposer la date de l'image : ils ont été construits pendant la guerre. 

Par ailleurs, un double-clic renseigne sur l'absence de sculptures sur la façade principale, ce qui  apporte le plus nécessaire à cette datation, puisque les décorations ont été réalisées en 1951. Il est vraisemblable que ce cliché a été pris après la guerre, entre 1939 (pose de la croix sur le dôme) et 1951.

Les fondations du campanile, bien réelles à droite du parvis, étaient déjà en place en 1938 ;  le chantier reprendra en 1958.

La basilique a été consacrée en 1954 et classée monument historique en 2011.

 Tout, vous saurez tout sur le chantier des travaux de cette colossale réalisation et les difficultés rencontrées - notamment le terrassement sur terrain argileux, très préoccupant pour le voisinage ! - en parcourant le dossier de la revue générale Le génie civil n°2899 du 5 mars 1938, présent dans les collections de la médiathèque.